Votations
fédérales
18.06.2023

Le 18 juin 2023, des décisions importantes devront être prises. Voulons-nous soumettre la Suisse à l'agenda de l'ONU ? Nous recommandons 3 x NON

Chers compagnons de lutte, sceptiques des mesures de Corona et penseurs éveillés

 

Le 18 juin 2023, des votations extrêmement importantes auront lieu.

Il faut absolument mettre fin à la loi Covid 19 pour que les mesures imposées ces dernières années (loin de toute évidence scientifique) ne puissent plus être imposées à la population. Nous devons obtenir le plus grand nombre possible de NON.

D’autre part, un nouveau projet est soumis au vote, qui prévoit d’imposer encore plus de contraintes aux citoyens dans les domaines de l’énergie, de l’environnement et de la protection du climat. La Confédération veut s’octroyer de nouvelles compétences dans ces domaines avec la loi fédérale (LIC). En pilotant les flux financiers, elle veut mettre les investisseurs sous tutelle pour leurs placements et imposer aux banques de n’accorder des crédits qu’aux entreprises et aux projets qui correspondent aux idées idéologiques de la gauche et des verts. Il s’agit là d’interventions dangereuses dans la structure du marché libre. 

Un développement massif des techniques éoliennes et photovoltaïques serait nécessaire pour répondre aux besoins en électricité de notre pays. Outre le fait que cette extension nous semble extrêmement utopique d’un point de vue logistique, elle signifierait, si elle était réellement mise en œuvre, un défigurement et une destruction de nos régions de montagne ainsi que, à tous égards, plus de mal que de bien pour les animaux, les plantes et nous-mêmes, et ne pourrait pas garantir la sécurité énergétique d’une industrie et d’une société qui fonctionnent.

C’est pourquoi nous recommandons de rejeter absolument cette “loi LIC” et de voter NON. 

Les mesures de protection de l’environnement sont toujours importantes ! C’est aussi notre avis. Mais elles ne devraient pas avoir d’effet destructeur sur la société et encore moins revêtir un aspect totalitaire. La protection de l’environnement devrait toujours être un thème et doit tenir compte des possibilités de mise en œuvre individuelles, encourager la recherche, par exemple dans le domaine de “l’énergie libre”, et il faudrait toujours garder un œil sur la proportionnalité des changements. En Suisse, nous avons en effet déjà une conscience environnementale très élevée et, par conséquent, un standard environnemental élevé.

Il serait plutôt temps que les responsables gouvernementaux suisses fassent examiner sérieusement les responsables de dommages environnementaux vraiment importants : les rayonnements de la téléphonie mobile et les monstrueuses manipulations par géo-ingénierie. – Plus d’informations et plus détaillées à ce sujet par le physicien Philipp Zeller, dans les deux numéros 04. et 05.2023 du magazine “LES LIBRES” https://diefreien.ch/ 

Le troisième projet, “Imposition minimale OCDE/G20”, concerne l’imposition de l’économie suisse. Il s’agit à nouveau d’une intervention et d’une demande présomptueuse de l’étranger, principalement d’outre-mer, mais aussi de l’espace européen, qui veut nous dicter, à nous Suisses, ce que nous devons faire. Nous refusons catégoriquement cette ingérence de l’étranger. C’est pourquoi nous voterons NON ici aussi.

Un mot encore à propos des membres de notre mouvement qui voient dans l’abstention leur voie personnelle et juste pour la résistance et qui veulent obtenir un changement ciblé du système politique en ne participant pas aux votations/élections. Même si nous pouvons en grande partie comprendre cette attitude, il reste une incertitude quant à son bien-fondé.

C’est pourquoi : VOTEZ S’IL VOUS PLAÎT et aidez ceux qui veulent influencer cette politique par des moyens démocratiques en les soutenant activement – du moins pour des projets d’une telle portée. 

Verfassungsbündnis Schweiz
Postfach 5001 Aarau
admin@verfassungsbuendnis.ch
Schwyzer Kantonalbank
IBAN: CH65 0077 7009 2358 7091 8

Navigation

Info

Social Media