Alliance constitutionnelle suisse

Pourquoi une nouvelle association?

Les Amis de la Constitution sont devenus en peu de temps une association avec 26 000 membres, un grand succès. Comme les statuts fondateurs de juillet 2020 n’étaient pas conçus pour une association aussi grande, le comité directeur a fait envoyer en septembre 2021 des statuts modifiés pour un vote par correspondance. Une quarantaine d’oppositions ont toutefois été déposées contre ces derniers, car des membres souhaitaient avoir davantage voix au chapitre.

Ensuite, d’octobre à fin 2021, un groupe de travail de 20 membres des AdC, dirigé par Andreas Röthlisberger, docteur en droit, a élaboré des statuts démocratiques de base, dont la principale différence est l’élection annuelle du comité directeur.

En outre, les organes que sont l’assemblée des membres, le comité, l’organe de révision, le secrétariat et le conseil consultatif ont été décrits de manière plus précise et un service de médiation a été créé pour régler les conflits internes.

Le pouvoir décisionnel du comité directeur national doit être réduit, tandis que l’influence des membres dans les régions doit être renforcée.

En plus des groupes régionaux (structure connue), qui auront davantage voix au chapitre, des groupes de travail et des groupes thématiques suprarégionaux sont envisagés afin d’encourager la mise en réseau des membres, de mieux utiliser le potentiel existant et de permettre l’échange et les interactions directement entre les membres.

Pour cela, il est utile que les membres qui souhaitent participer activement puissent se contacter mutuellement. La publication ciblée des coordonnées sur l’intranet doit favoriser la démocratie de base et faciliter le lancement de groupes de travail et de groupes thématiques.

Cette restructuration serait sans doute également possible au sein des AdC et souhaitée par une partie des membres. Cependant, les incertitudes sur la voie de la modification des AdC dans le sens souhaité par le groupe de travail sur les statuts semblent si grandes que la création d’une nouvelle association avec les nouveaux statuts minimise les risques en termes d’investissement en temps. Les personnes peuvent facilement être membres de plusieurs associations et soutenir ainsi différentes structures organisationnelles.

Étant donné que chaque forme d’organisation présente des avantages et des inconvénients, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, mais seulement différentes voies.

L’Alliance constitutionnelle poursuit les mêmes objectifs que les AdC dans sa charte et ses lignes directrices et collabore avec d’autres groupements et associations dans toute la Suisse afin d’atteindre l’objectif fixé à l’article 2 des statuts.

L’Alliance pour la Constitution constitue l’alternative organisée de manière démocratique aux Amis de la Constitution.

Alliance constitutionnelle suisse
Boîte postale 5001 Aarau
admin@verfassungsbuendnis.ch

Social Media