Amis del la constitution

Les élections

sont passées...

Alliance constitutionnelle
Un éloge de la lenteur rapide...
Un petit essai.

Le 20 avril, les voix ont été dépouillées. Votes de l'association "Les Amis de la Constitution", qui s'est développée incroyablement rapidement pour atteindre 26 000 membres depuis juillet 2020.

3514 personnes ont voté, soit 14 % de l’association – la démocratie de base active a fondu en un modeste petit groupe d’irréductibles.
600 bulletins de vote ont brillé par leur nullité ou leur vide béant.
Les 2914 bulletins restants, valables, se répartissent en :

1397 voix pour chacun des membres de la liste deux et
1325 voix pour la liste un, qui n’aurait pas accepté l’élection en cas de victoire.
148, 169 et 172 voix sont restées pour les candidats individuels.

La liste 2 est élue. Toutes nos félicitations !

Et pourtant : un maigre – un modeste – un triste bilan ?
Un rappel à l’ordre – un avertissement – une réprimande après la grande période de grand prestige et d’énorme travail ?
Le prix à payer pour un gouvernement qui, plus le temps passe, plus il gouverne de haut en bas ?
D’autres raisons ?

Cette année va clarifier beaucoup de choses.

Die Wahlen

Et il y a la soi-disant liste 1, qui a décidé à la dernière minute – juste avant les élections – de ne pas accepter l’élection en cas de victoire.
“On ne fait pas ça !”
“Cela ne fait que me mettre en colère et en désaccord !”
“Est-ce qu’ils vont encore bien ?”

Oui, ils vont vraiment encore bien !
Ils ne veulent pas – fraîchement élus, avec un nouvel élan et de nouvelles idées – terminer ce qui est inachevé !
Ils ont eu le courage de cultiver un nouveau champ, de travailler la terre de fond en comble, en partant de la base !

Huiii, c’était rapide, c’était soudain !
Peut-on leur faire confiance ?
Je suis convaincu que “oui, on peut” !

Créer rapidement en partant de rien, respecter et impliquer la base dès le début – cela demande du courage, de la force et de l’énergie.
Et c’est ainsi que la décision rapide est maintenant plus lente, peut-être difficile, peut-être pavée de questions critiques.
Questions, doutes, mécontentement ?
Espoir, curiosité, envie ?

“Qu’est-il arrivé à notre grande et rayonnante association des “Amis de la Constitution” ?
“Pourquoi devrais-je faire confiance et même devenir membre d’une nouvelle association qui promet la même chose et pourtant une chose fondamentalement différente ?”
“Je ne participerai plus à cela. Qu’ils fassent d’abord leurs preuves !”

Et c’est là que commence la lenteur, qui peut conduire à une croissance durable.
Chaque personne qui devient membre ici y réfléchit soigneusement et minutieusement.
En adhérant, tu deviens une petite pierre à l’édifice d’une association solide et réellement orientée vers la base.
L’orientation de base ne doit pas rester un vain mot !
Si tu adhères, tu es concerné, on te demande ton avis, tu peux participer à la réflexion, tu peux t’impliquer !
L’association “Alliance constitutionnelle suisse” va grandir de manière créative, j’en suis convaincu !

Révisez ici les paroles du comité directeur, composé maintenant de 7 membres, avec plaisir, de manière critique, en doutant, déjà convaincu ou encore incertain.

“L’objectif pour nous reste le même, mais il repose sur une nouvelle base : nous revenons à la vision, à la charte et au but de l’association, à savoir donner aux valeurs fondamentales de notre constitution leur véritable signification. Nous nous engageons en faveur de la transparence et de décisions participatives partout où cela est possible. Cela signifie que les structures éprouvées telles que l’association et le comité directeur seront élargies et soutenues par des éléments de démocratie de base. Nous souhaitons mener la nouvelle association vers une nouvelle phase de changement politique. La crise de Corona n’est pas terminée, le nouveau contrat avec l’OMS nous fait signe. Nous croyons en la force de notre charte et sommes prêts à contribuer, unis, à une véritable démocratie en Suisse”.

Qui a aussi envie de se lancer dans une nouvelle aventure ?
Qui aide – en tant que partie de la base – à tenir la promesse du comité directeur ?
Qui est d’accord pour collaborer avec d’autres organisations et associations afin de rétablir nos droits fondamentaux et ceux de la Suisse ?

Le premier projet que nous soutenons – “L’initiative Giacometti” – est déjà dans les starting-blocks pour nous aussi.

Mettons-nous à l’ouvrage – participons à la création de l'”Alliance constitutionnelle suisse” dans la joie, la bonne humeur, l’esprit de conflit et à un rythme approprié !
Tu viens aussi ?

Ursi Herzig

Alliance constitutionnelle suisse
Boîte postale 5001 Aarau
admin@verfassungsbuendnis.ch

Social Media